Épilation des poils pubiens chez l’homme : en 10 étapes rapides

Restez calme, ne soyez pas pressé ! L’épilation du pubis chez l’homme, si elle est effectuée de manière correcte, permet en très peu de temps de couper les poils à la hauteur du pubis de manière simple et pratique.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous devriez vous lancer dans l’épilation des poils pubiens :

Raison esthétique : le nettoyage de la peau donne un aspect agréable et propre.

Raison hygiénique : souvent dans les poils, à la hauteur du pubis où ils sont nombreux, il y a de fortes odeurs de protéines et de phéromones, le rasage des zones intimes pour les hommes devient une obligation hygiénique et morale.

Motif sexuel : on pourrait croire qu’il s’agit d’un tabou, mais en 2020, même les hommes effectuent une action dépilatoire en bas, car un pénis lisse et propre est, également, plus agréable pour la fonction sexuelle.

Si, par exemple, vous avez beaucoup de poils dans la zone pubienne, longs et rêches, il pourrait être inconfortable, par exemple pendant une érection, qu’ils interfèrent, provoquant des rougeurs et des irritations.

Comment raser vos parties intimes en 10 étapes

Si votre désir est de raser la zone génitale, mon conseil, en guise de préambule, est d’y aller très lentement, avec toute la prudence requise.

Aidez-vous éventuellement d’un gel ou d’une mousse à raser aux propriétés apaisantes et émollientes, car l’épilation du pubis chez l’homme doit se faire avec une extrême délicatesse, s’agissant d’une vaste zone riche en capillaires.

1. Utiliser un adoucisseur : huile de rasage ou gel dépilatoire

Utilisez un adoucisseur d’eau : la bonne pratique, comme pour d’autres épilations telles que l’épilation des aisselles, consiste à ramollir le poil à l’eau chaude. Il est essentiel de bien laver chaque zone avant de procéder à l’épilation.

Vous pouvez, également, prendre une bonne douche chaude avant de vous raser les poils pubiens, pour ouvrir les pores et les adoucir, ou même une huile de rasage à fonction humectant.

2. Peignez les poils et dirigez-les

Afin d’éviter de futures rougeurs et microtraumatismes épidermiques, il est important de peigner et de diriger les poils, selon leur direction dans la zone de l’aine affectée, car elle n’est pas lisse et uniforme.

3. Raccourcir les cheveux à la hauteur du pubis

Raccourcissez les poils pubiens les plus nombreux et les plus épais à l’aide d’un ciseau professionnel très aiguisé, afin d’obtenir un résultat maximal avec une traction minimale, sans inconfort ni douleur.

4. Appliquer un gel ou une mousse

Après avoir raccourci et coupé les poils les plus longs, il est important d’appliquer sur la peau sèche des gels ou des mousses à raser qui nourrissent et en même temps nettoient la peau en profondeur et éliminent les cellules mortes qui n’ont pas été exfoliées correctement.

5. Choisir les bons outils de rasage

Peu importe l’outil ou l’appareil de rasage que vous utiliserez, il peut s’agir d’une tondeuse à barbe ordinaire ou d’un rasoir de sûreté. Ce qui compte à ce stade, c’est de soulever, d’abord, les poils afin d’obtenir une épilation finale optimale des poils pubiens.

6. Procédez avec calme et prudence

Pour éviter tout risque de micro -lésion ou de traumatisme, je vous recommande de procéder par des mouvements doux et réfléchis, en faisant glisser les lames sur la zone de l’aine de manière douce et agréable. Si à la place vous utilisez un de ces rasoirs ou une tondeuse à barbe humide.

7. Nettoyer la zone de l’aine

Une fois que vous avez terminé les premières étapes, rincez le rasoir et nettoyez la zone de l’aine, cela vous permettra de déterminer plus facilement et plus clairement la zone à raser.

8. Étirer la zone inférieure

Étirez la peau, en particulier le scrotum, car il est plein de terminaisons nerveuses et est extrêmement fin comme zone, lorsque vous passez à côté, c’est une bonne règle pour rester en pleine clarté et calme.

9. Rincer à l’eau froide

Après le rasage et l’ajustement des poils du pubis, la pratique dépilatoire est peut-être le moment le plus ” glaçant “, celui où l’on frissonne, c’est-à-dire celui où l’on se rince les parties génitales à l’eau, éventuellement froide.

Cela servira à fermer les pores et à prévenir les irritations ou les micro-coupures dues à l’épilation du pubis, et constitue une étape fondamentale pour le succès de toute l’activité dépilatoire.

10. Apaiser la peau avec une crème

Non seulement l’épilation du pubis est importante, mais il est, tout aussi, important d’utiliser une crème riche et nourrissante après chaque épilation, qui rend la peau du pubis et les poils brillants et lisses au toucher.

L’épilation pubienne, surtout en ce qui concerne les hommes, n’est pas une pratique sporadique, à faire de temps en temps, mais un rituel bimensuel pour maintenir la zone de l’aine dans des conditions hygiéniques, esthétiques et sexuellement agréables.