Le guide ultime pour un rasage parfait

On est sûr que vous aussi avez parfois été envahi par l’envie d’apprendre à vous raser comme chez le coiffeur. Qui n’a pas eu, au moins une fois, le désir d’apprendre l’art d’un rasage parfait ?

Oui, car le barbier ou coiffeur avec ses coups de sabre sur le visage ressemble presque à un violoniste qui touche doucement son instrument avec son archet. Créer des symphonies et des rasages incroyables.

Comme nous allons le voir, le rasage parfait est un mélange de tentatives ratées, d’expérimentations mais surtout d’une manière différente de concevoir le rasage.

Faire un rasage parfait : les étapes préliminaires

Tout d’abord, nous devons procéder à une inspection préliminaire du type de barbe et de peau. En effet, il existe des barbes plus rudes et doubles et d’autres plus douces et plus faciles à raser. En outre, il existe des barbes dites “pleines”, c’est-à-dire des barbes pleines et complètes, avec une masse considérable sur le visage. Et la “barbe tachetée”, c’est-à-dire les barbes qui sont pleines et les creux, qui ont l’air plus clairsemés et qui sont les plus rapides et en théorie les plus faciles à raser.

En ce qui concerne la peau, nous avons cependant trois types de peau différents : sèche, grasse ou sensible. Non seulement la nature de la barbe et la peau sont les deux facteurs à prendre en compte, mais il existe également un troisième facteur, qui est la cartographie de la barbe.

On entend par là la direction dans laquelle les poils de la barbe poussent, que ce soit vers le bas, vers le haut, à droite ou à gauche. La difficulté réside dans le rasage des roses ou des tourbillons, les zones les plus complexes, car il est facile d’irriter la peau en coupant les poils au premier passage déjà en contre-rasage. De cette façon, nous allons choisir les produits idéaux pour le type de barbe examiné.

Faire un rasage parfait : commençons  

 Maintenant, c’est plutôt le moment crucial du rasage, génial car vous devez choisir le bon savon à raser pour votre type de peau, votre type de barbe et pour la dureté et la difficulté de la barbe elle-même. Car comme nous l’avons déjà dit dans la première étape, certaines barbes sont plus difficiles que d’autres à “traiter”, même si nous voulons un rasage parfait. Il est important dans cette phase de produire une mousse compacte, dense et crémeuse. Puis on va étaler le savon avec la brosse sur le visage pour que la mousse soit absorbée par les cheveux.

De cette façon, le rasage est beaucoup plus facile. N’oubliez pas que les mouvements que vous devez effectuer sur le visage avec la brosse doivent être circulaires, afin de masser et d’adoucir la peau. Le massage avec les doigts permet également de vérifier si la crème et le savon sont bien appliqués sur la peau.

 Après ces étapes que je qualifierais de préliminaires, nous avons le début du vrai rasage. Pour y remédier, vous devez utiliser un rasoir désinfecté avec une lame jetable. Avec le rasage on va enlever une petite quantité d’épaisseur de peau, pas excessive. L’essentiel dans cette étape est de respecter le sens du poil, donc s’il est vers le bas, vous devez raser avec le rasoir vers le bas, sans jamais aller à contre-courant.

En outre, le rasoir doit être utilisé avec délicatesse et précision, en l’inclinant de quelques degrés par rapport à la peau, généralement entre 30° et 45°. Remarque : en cas d’irritation ou de coupure de rasoir, désinfectez d’abord avec du peroxyde d’hydrogène, puis tamponnez avec un bâtonnet hémostatique ou du coton.

Après la première passe de rasage, on peut procéder à la deuxième passe, également appelée “contre-rasage”. Le contre-rasage consiste à raser le poil en suivant son sens inverse. En pratique, le mouvement est l’inverse de celui de la première passe.

En effet, si auparavant le sens du rasage était généralement “tout en bas”, c’est-à-dire vers le bas, maintenant il est tout en haut, vers le haut.

N’oubliez pas que tous les types de barbe ne permettent pas le deuxième passage en contre-rasage. Dans le cas de certaines barbes plus drues ou d’une peau facilement irritée, il est conseillé de doubler le premier passage, en faisant le même mouvement que le premier passage, c’est-à-dire que le rasoir rase vers le bas.